RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

« Quatre mots sur un piano. » | Melody & Chris |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur



Membre
avatar

→ Localisation : Académie de Beauxbâtons
→ Emploi/loisirs : Élève de 7ème année
→ Messages : 8
→ Avatar : Candice Accola
→ Date d'inscription : 29/11/2015
→ Crédits : Mini & Tumblr
→ Un Gif :


MessageSujet: « Quatre mots sur un piano. » | Melody & Chris | Sam 5 Déc - 17:18





   

Melody & Chris
“Quatre mots sur un piano.”


T
oute seule dans la grande salle commune des Edelweiss, Melody s'était installée au piano pour répéter un morceau compliqué mais qu'elle aimait beaucoup : la nocturne de Chopin. Et tandis que ses doigts très fins dansaient sur les touches avec une grâce évidente qui mettait en évidence de longues années d'entrainement, elle concentrait son regard sur la pièce vide qui l'entourait. Son état d'esprit actuel magnifiait tout ce qui l'entourait. En cet instant, elle pouvait contempler l'hiver caracoler à travers la pièce, juché sur la lumière qui tardait, en un millier de flèches et de croix argentées. Des rayons étincelants, se reflétant dans les miroirs, sur l'argenterie, sur les flammes dans la cheminée, sur les vitres chatoyantes, et même sur la surface du piano blanc. Ces lumières et cette musique, pour un instant, illuminaient son coeur et faisait y fondre la glace qui l'avait emprisonné. Plusieurs minutes passèrent et elle joua le même morceau plusieurs fois jusqu'à ce qu'il sonne parfaitement, sans fausses notes, au creux de son oreille. Melody était bien des choses, mais elle était surtout critique envers elle-même et les divers arts qu'elle exerçait inlassablement.

           Les notes rebondissaient dans cette salle qui avait une exceptionnelle acoustique. Tout en cet instant était parfaitement merveilleux. Cependant, quelque chose ou plutôt quelqu'un mit soudainement un terme à cette séance de presque méditation. En effet, la porte de la salle commune venait de claquer, la faisant sursauter et écraser maladroitement ses doigts sur plusieurs touches, créant un désaccord très désagréable. D'abord, Melody remarqua le son désagréable qu'elle venait de créer malgré elle et plissa les yeux. Et puis, l'information montant à son cerveau, elle comprit que quelqu'un venait d'entrer. La porte ne pouvait pas claquer seule. Quelqu'un de sa maison se trouvait avec elle dans cette pièce, probablement dans son dos. Un instant, elle demeura muette et immobile, espérant que l'élève finirait par passer et monter dans un dortoir ou au moins dire un mot. Malheureusement, rien de cela n'arriva. Le silence se fit plus lourd et aucun bruit de pas ne vint le briser. N'ayant guère le choix, Melody pivota donc doucement sur son tabouret en bois et fit face à l’intrus. Tout de suite, elle su à qui elle avait affaire. Ce garçon était de son âge et participait à plusieurs cours identiques aux siens. Cela dit, ils n'abordaient pas leurs études de la même manière. Melody était la première de la classe alors que Chris était un peu plus...disons un peu plus spécial. Ne sachant pas quoi dire, ni même si elle serait capable de prononcer un mot, la demoiselle attendit qu'il réagisse.


           
(c) fiche : WILD BIRD, textures : Dayanna & gifs : Candice Accola - Drew Fuller

         
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: « Quatre mots sur un piano. » | Melody & Chris | Dim 20 Déc - 21:00

Assit sur un arbre, je suis plongé dans un bouquin. J’ai beau faire le pitre à longueur de temps, je sais aussi parfaitement qu’il faut que je travaille un minimum si je veux avoir mon année et m’éviter la honte du redoublement. Ce n’est pas parce que je ne suis qu’à moitié sorcier que je dois absolument finir par montrer à tout le monde que je ne suis rien. Trop de « sangs purs » sont bien trop imbus de leur puissance, celle qu’ils ont gagnée avec leur fichu sang tellement parfait… S’ils réalisaient qu’ils couchent ensemble, entre cousins et cousines depuis des siècles, je crois bien qu’ils se calmeraient vite. Mais, pour l’heure, seuls leurs noms et leurs familles sont importantes à leurs yeux. C’est n’importe quoi. Alors, que le pitre de service soit un demi-moldu, comme ils aiment à le dire, c’est normal pour eux. Me voir avoir de mauvaises notes, c’est normal pour eux. Mes doigts se crispent sur mon livre et je finis par le ranger dans ma besace avant de me laisser tomber sur le sol, souplement. N’importe quoi. Je suis réellement … Je vaux mieux que ça. Beaucoup mieux.

Furieux, je marche dans les allées ombragées pour rejoindre le palais. Sur l’herbe, en ce mois de septembre clément, des étudiants discutent. Les haies sont bien taillées, les fontaines prises d’assaut par les plus jeunes qui font des batailles d’eau. Quand à moi, c’est seul que je traverse les groupes et entre dans le bâtiment. Je prends directement la direction de ma salle commune. A cette heure de la journée, il ne doit pas y avoir grand monde. Une fois au deuxième étage, je m’immobilise devant la tapisserie de Charlemagne et pose ma main sur son visage. Je murmure un mot, le mot de passe, et la tapisserie se soulève brusquement. J’ouvre la porte et ne prends pas la peine de la refermer. De la musique arrive à mes oreilles. La porte claque dans mon dos. Les notes dissonent. Je me fige tout simplement. Visiblement, je dérange. Ce ne serait pas la première fois.

La fille reste plantée là sans rien dire, sans toucher aux notes, et je soupire un coup avant de hausser les épaules et de faire quelques pas vers ma chambre. Mais, un mouvement dans mon champ de vision me fait tourner les yeux et je hausse les épaules. Je dérange peut être ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre
avatar

→ Localisation : Académie de Beauxbâtons
→ Emploi/loisirs : Élève de 7ème année
→ Messages : 8
→ Avatar : Candice Accola
→ Date d'inscription : 29/11/2015
→ Crédits : Mini & Tumblr
→ Un Gif :


MessageSujet: Re: « Quatre mots sur un piano. » | Melody & Chris | Lun 4 Jan - 16:43





   

Melody & Chris
“Quatre mots sur un piano.”


D
abord, elle s'était sentie interloquée par cette soudaine présence dans la même pièce où elle jouait du piano. Et puis, plus les secondes passaient, plus Melody ressentait un certain malaise en compagnie de ce garçon silencieux dont le regard pesait sur ses épaules. Elle hésitait à se retourner, de peur de lire quelque chose sur son visage d'agressif ou d'intimidant. Pourtant, lorsqu'elle fit pivoter son siège, il avait déjà fait deux ou trois pas vers l'escalier menant aux dortoirs. L'ayant aperçue, il s'arrêta et posa une question à laquelle la jeune femme ne su pas réellement répondre sur le coup. Si il la dérangeait ? Eh bien non pas vraiment. Certes elle venait de sursauter car elle avait oublié où elle se trouvait lorsqu'il était entré, mais à présent qu'elle l'avait sous les yeux et qu'il lui rendait son regard, elle réalisa qu'elle se sentait bien. Il était rare que quelqu'un la remarque ou l'observe ainsi. Surtout aussi longtemps. C'était nouveau pour elle et tout aussi effrayant qu'excitant. Le rouge monta à ses joues et elle se racla la gorge avant de répondre avec une petite voix.

« Tu ne me dérange pas, tu peux rester si tu veux... Enfin, si la musique ne t'ennuie pas. »

           Malgré ses efforts pour ne pas avoir l'air complètement handicapée socialement, elle ne pouvait encore pas parler à quelqu'un sans s'écraser un peu. De cette façon, elle espérait lui indiquer que sa présence lui était agréable mais qu'elle ne voulait le forcer à rien. Cela dit, à moins d'être fourni à la naissance avec un traducteur, peu de gens semblaient capables de comprendre ce que Melody sous-entendait dans ses phrases lorsqu'elle agissait de la sorte.


           
(c) fiche : WILD BIRD, textures : Dayanna & gifs : Candice Accola - Drew Fuller

         

_________________


Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: « Quatre mots sur un piano. » | Melody & Chris | Dim 17 Jan - 18:01

Rester ? D’accord. Je me tourne vers le divan et fais les quelques pas qui m’en séparent avant de passer par-dessus le dossier. Je me laisse tomber sur le canap’, allongé, et je sors le bouquin que je dois travailler pour je ne sais plus quel court. Non, la musique ne me dérange pas. Je plonge mon nez dans le bouquin et me contente d’ignorer la fille à côté de moi. Une jambe pliée, l’autre croisée dessus, je mets mes pieds sur le tissu gris, mais ce n’est pas grave. Je fais comme chez moi, non ? Un oreiller sous la tête, je m’occupe de lire les lignes pour le cours de demain, et je finis par pousser un léger grognement. C’est n’importe quoi. Comment veulent-ils qu’on s’occupe d’un troll juste avec de la pousse de mandragore… Ah non pardon, au temps pour moi : je mélange les lignes. Quand je vous dis que je suis loin d’être studieux et qu’en plus de ça, j’ai du mal à rester concentré plus de cinq minutes sur le même cours… Je contemple les images du livre durant de longues minutes. Je n’ai pas vraiment envie de parler à cette fille, je ne la connais même pas en plus. Et puis, elle joue de la musique, je n’ai pas envie de la distraire.


Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Quatre mots sur un piano. » | Melody & Chris |

Revenir en haut Aller en bas

« Quatre mots sur un piano. » | Melody & Chris |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'histoire en quatre mots
» Des mots (à deux)
» Au delà des mots...
» les mots par joelle
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Whisky :: Le Palais de Beauxbâtons :: Second et troisième étages :: Salle commune des edelweiss-